La création : quelles précautions et quels matériaux ?

  • Pour réussir un nichoir, il faut respecter des conditions de confort et de sécurité. Cela permettra aux oiseaux de réaliser leur nichée. Par conséquent, votre nichoir doit être suffisamment spacieux. Pour ce faire, il est conseillé de prendre une base de 15 par 15 centimètres et une hauteur minimale de 20 centimètres, entre le trou d’envol et le fond de votre nichoir. 
  • Pour le trou d’envol, il est préférable de laisser une ouverture assez large faciliter l’accès au plus grand nombre d’espèces. Pour ce faire prévoyez un trou ayant un diamètre compris entre 40 et 45 millimètres. construire un nichoir pour oiseau, il faut prendre du bois imperméable aux intempéries (pin, cèdre rouge, chêne,…). 
  • Il est fortement déconseillé d’utiliser du contreplaqué classique ou de l’aggloméré qui ont tendance à gonfler, en cas d’humidité. Idéalement, les parois devraient avoir une épaisseur de deux centimètres.

La construction du nichoir : les étapes

  • Pour construire un nichoir pour oiseau qui ne demande aucune connaissance particulière en menuiserie, il faut privilégier un modèle fermé « à balcon ». Prenez une planche et découpez-la, à l’aide d’une scie sauteuse. Découpez la base (15 par 15 centimètres), les deux côtés, l’arrière et le devant du nichoir (15 par 20 centimètres) et le toit (18 par 18 cm). 
  • Il est conseillé de prévoir une largeur plus importante, pour le toit. Cela permet d’éviter une infiltration de l’eau, dans le nichoir, en période de pluie. 
  • Ensuite, prenez le scie sauteuse et découpez le trou d’envol. Une fois les découpes réalisées, vous pouvez commencer l’assemblage. Commencez par assemblée la base et les quatre « murs » du nichoir. Enfin, déposez le toit. Il ne vous reste plus qu’à le fixer à un arbre. Pour ce faire, fixez un crochet sur la partie haute du nichoir et attachez-le à un arbre. Sur ce dernier, vous aurez préalablement disposé une attache qui recevra le crochet.